Un peu plus d’un an après son arrivée chez Visconti & Grundler, l’avocate en droit pénal des affaires Dorothée Hever est promue counsel.

Fondé il y a dix ans par Julien Visconti et Benjamin Grundler, Visconti & Grundler est un cabinet indépendant à taille humaine, spécialisé en droit pénal des affaires et en contentieux boursier. Lorsqu’elle intègre cette structure en novembre 2020, après avoir exercé plusieurs années au sein de firmes internationales, Dorothée Hever a pour objectif de renouer avec le contentieux pur. "J’ai toujours eu en tête de me tourner un jour vers une structure plus indépendante, potentiellement française", explique l’avocate. En rejoignant Visconti & Grundler, je souhaitais revenir à une pratique principalement contentieuse. J’y ai également trouvé une excellente entente intellectuelle avec les membres du cabinet et une vraie liberté quant à la mise en place des stratégies."

Objectif atteint pour Dorothée Hever qui pratique aujourd’hui cette activité essentiellement contentieuse pour le compte d’entreprises françaises et internationales et pour leurs dirigeants. Elle travaille ainsi en binôme aux côtés de Benjamin Grundler. Intervenant sur tout le spectre du droit pénal des affaires, elle a une affection particulière pour les dossiers de favoritisme, de corruption internationale et de droit pénal du travail. "À mon sens, le droit pénal des affaires associe un raisonnement juridique pointu et technique à de réels enjeux de société et à la création d’un vrai lien humain avec nos clients qui, lorsqu’ils nous sollicitent, vivent souvent un moment de crise."

Chez Visconti & Grundler, la nouvelle counsel aimerait également continuer à développer un sujet sur lequel elle avait mis en place un groupe de travail en 2020 : la défense pénale des personnes physiques visées par des enquêtes internes. "J’avais beaucoup travaillé sur ce type d’enquêtes dans mes précédentes expériences et j’avais constaté des lacunes en matière de droits de la défense", se souvient Dorothée Hever. "Actuellement, la procédure d’enquête interne n’est que peu encadrée et est vue comme un outil de conformité alors que dans beaucoup de cas, elle expose des personnes physiques, notamment des dirigeants, à un risque pénal." L’avocate a visé juste avec ce projet puisque le député Raphaël Gauvain s’est intéressé à la question et a repris les recommandations du groupe de travail dans une proposition de loi aujourd’hui déposée devant l’Assemblée nationale.

Dorothée Hever est la première avocate à obtenir le titre de counsel au sein du cabinet qui a fêté cette année ses 10 ans d’existence.

Léna Fernandes

Prochains rendez-vous

2 juillet 2024
SAFE
Le nouveau rendez-vous du risk management et de la responsabilité
CONFÉRENCES ● EXPOSITION ● COCKTAIL

25 juin 2024
Leaders League Alliance Summit
L'événement qui rassemble le meilleur du Corporate, du monde juridique et de l'innovation
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER D'AFFAIRES  LEGALTECH SHOW ● REMISE DE PRIX   COCKTAIL 

Voir le site 

02 octobre 2024
Sommet du Droit en Entreprise
La rencontre des juristes d'entreprise
DÉJEUNER ● CONFÉRENCES ● DÎNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »

02 octobre 2024
Rencontres du Droit Social
Le rendez-vous des acteurs du Droit social
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER  

Voir le site »

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

{emailcloak=off}

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2024