Bien que brillant son profil est de ceux qui restent généralement dans l’ombre. Mais force est d’avouer que Nicolas Ferrand est sur tous les écrans ces derniers mois. Et pour cause : à la tête de la Solideo, il a réussi à mener à bien le très observé chantier des jeux Olympiques de Paris 2024. Sa prochaine mission sera chez Orano.

La start-up, fondée par Christophe Cote, a été sélectionnée pour le réemploi des cabines phoniques des JO, que pourront s’offrir des entreprises après l’événement. Ce contrat lui apporte du chiffre d’affaires mais surtout de la visibilité auprès des fabricants de mobiliers et de potentiels clients.

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

{emailcloak=off}

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2024