Née sous l’impulsion du cabinet August Debouzy, Angelaw est une solution juridique sur mesure capable de générer, d’analyser et de négocier toute la documentation contractuelle des PME, TPE et start-up. La levée d’amorçage de la legaltech s’élève à 1,5 million d’euros.

Avec pour “ambition est de devenir un acteur majeur de la gestion de contrat pour les start-up et PME françaises et surtout que celles-ci n’aient plus à se soucier de ce point”, la start-up juridique Angelaw lève 1,5 million d’euros pour lancer son activité. Les business angels d’Angelaw ne sont autres que le cabinet de droit des affaires August Debouzy, 321founded, premier corporate startup studio français, et Pierre Marchès.

“Arme pour faire jeu égal”

Serial-entrepreneur, le CEO Pierre Marchès prend la tête de la legaltech. Angelaw voit le jour grâce à l’alliance des compétences de ce dernier, de l’agilité entrepreneuriale de 321founded et de l’expérience contractuelle d’August Debouzy. Imaginée pour soutenir l’activité des start-up et des PME, Angelaw est une solution SaaS de génération, de négociation et d’analyse de contrats. Son but ? Simplifier la vie contractuelle d’entreprises dépourvues de service juridique et dont les équipes ne peuvent gérer les contrats. Cet outil doit permettre à ce type de structures d’éviter les surcoûts et les contentieux que peut entraîner une mauvaise prise en charge des contrats, de leur négociation à leur application. Appuyée sur une “IA surentraînée”, Angelaw prend en charge les enjeux contractuels. Elle offre aussi un gain de temps aux entreprises et surtout, les dote d’une “arme pour faire jeu égal avec les entreprises dotée d’équipes juridiques”.

Lancement de la commercialisation

Angelaw propose des services d’aide dès la naissance des contrats. Elle contient un moteur de génération de contrats personnalisés et une expérience de négociation qui facilite la prise de décision et réduit le cycle de négociation et de signature des contrats. Une fois négociés et signés, ces contrats peuvent bénéficier d’un stockage dans un espace sécurisé et centralisé. Ils peuvent faire l’objet de partage et être retrouvés grâce à des fonctions de recherche intuitives et puissantes. Angelaw offre également un système de gestion des échéances clés avec des alertes automatiques. En outre, les utilisateurs pourront disposer d’un service d’analyse de la qualité des contrats et de génération automatique de synthèse des contrats. “Pensé pour des non-juristes”, Angelaw se veut facile d’utilisation grâce à son langage simple et son automatisation des processus.

Une vingtaine d’entreprises start-up, scal-up et PME utilisent la version bêta d’Angelaw pour gérer leurs contrats depuis plusieurs semaines. La phase test de la solution s’est montrée concluante. Avec la levée d’amorçage de 1,5 million d’euros, la legaltech peut désormais passer à la phase de commercialisation. Elle espère recruter une dizaine de collaborateurs au cours de l’année 2023 pour consolider son équipe actuelle de douze personnes. Un avenir sans nuage pour Angelaw.

Anne-Laure Blouin

.

Prochains rendez-vous

28 mars 2024
Le Forum des Carrières Juridiques
La grande Jobfair du droit
EXPOSITION ● KEYNOTE ● REMISE DE LABELS

Voir le site »

25 juin 2024
Leaders League Alliance Summit
L'événement qui rassemble le meilleur du Corporate, du monde juridique et de l'innovation
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER D'AFFAIRES  LEGALTECH SHOW ● REMISE DE PRIX   COCKTAIL 

Voir le site »

02 octobre 2024
Sommet du Droit en Entreprise
La rencontre des juristes d'entreprise
DÉJEUNER ● CONFÉRENCES ● DÎNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2023