Euodia, le cabinet en gestion de patrimoine nouvelle génération, ne s’endort pas sur ses lauriers. Fort d’une belle année 2022, il entend bien récidiver grâce au lancement de nouveaux produits. Entre un contrat d’assurance- vie nouvelle génération 100 % numérique et deux fonds profilés, ses clients risquent de n’avoir que l’embarras du choix.
Décideurs. Comment s’est passée l’année 2022 ?
Nicolas Le Febvre. Cela a été un très bel exercice. Nos encours ont augmenté de 20 % grâce à un peu plus de 210 millions d’euros collectés sur nos activités SCPI, crowdfunding, assurance-vie, club deal, défiscalisation ainsi qu’un peu d’immobilier. Et notre chiffre d’affaires a dépassé les 11 millions d’euros. Du côté des équipes, nous dénombrons aujourd’hui une cinquantaine de consultants. Quant à notre implantation régionale, elle s’est encore renforcée avec l’ouverture de deux bureaux. L’un à Rennes, l’autre à Aix-en-Provence.
 
Le numérique est un élément incontournable de votre activité. Avez-vous continué à le développer ?
Le développement de nos outils technologiques s’est en effet poursuivi. Notre plateforme de gestion de lead et de transformation baptisée AlbR a montré toute sa pertinence aux CGP dans la réalisation de l’audit et la définition de préconisations adaptées à leurs clients. Sans compter que cet outil permet aussi d’intégrer toute la partie juridique, signature électronique comprise. Réservée au BtoB, AlbR va devenir "AlbR Pro". Cela permettra d’uniformiser le nom de nos outils. En effet, sur le BtoC, ce qui était Euodia App va être rebaptisé en AlbR. Bien entendu, ces deux outils permettront d’intégrer tous les investissements et les préconisations grâce à l’utilisation d’une intelligence artificielle en interne.
 
Cette IA continue-t-elle d’évoluer ?
Les évolutions sont quotidiennes grâce à l’équipe d’une quinzaine de personnes qui nous accompagnent sur ce sujet et aux remontées de nos partenaires. Cet outil a avant tout été créé pour et avec les CGP. Il ne cesse de se nourrir des retours et continue de progresser chaque jour au travers du développement de nouvelles fonctionnalités.
 
2022 a marqué le retour de l’inflation. Avez-vous modifié votre accompagnement auprès des clients ?
Depuis plus de dix ans maintenant, nous proposons à nos clients d’investir sur des SCPI. Or, cette classe d’actifs a fait preuve d’une belle résistance malgré le changement de contexte. Nous avons d’ailleurs enregistré un certain nombre d’augmentations de prix des parts en 2022.

 

"Le développement de nos outils technologiques s’est poursuivi"

Et puis nous avons aussi continué à proposer du crowdfunding immobilier sur des biens bénéficiant de garanties importantes. Le système obligataire à l’oeuvre permet de réaliser un placement sur deux ans avec un coupon annuel compris entre 9 % et 10 %* (brut). Enfin, pour ce qui concerne les investissements en actifs financiers, nous avons proposé des produits structurés à indice, ainsi que des stratégies d’investissement adaptées (SC Immo, UC patrimoniales)
 
A contrario de ce que l’on peut entendre, l’immobilier reste donc un marché dynamique ?
L’immobilier reste un marché dynamique dès lors que l’on respecte des règles de diversification sectorielle (bureaux commerces logistique santé et hôtellerie) et géographique (investir sur toute l’Europe voire le monde entier). Autrement dit, il est essentiel de mutualiser les risques pour éviter les potentielles déconvenues. À cela, j’ajouterai que l’immobilier dit "prime" fonctionne toujours aussi bien, que ce soit sur des opérations de financement ou de refinancement de fonds propres ou à travers du crowdfunding.
 
Comment se présente cette année 2023 ?
Les premiers chiffres sont très encourageants puisque nous réalisons quelques mois records depuis le début de 2023. Cette année est surtout synonyme d’importants développements pour nous. Bien que nous ayons toujours travaillé en architecture ouverte, nous avons finalement décidé de lancer Euodia Vie à la fin du mois d’avril. Il s’agit de notre premier contrat d’assurance-vie en marque blanche avec Spirica. Sa particularité est d’être compétitif en termes de frais ainsi que d’être 100 % numérique avec un panel de supports disponibles extrêmement large et varié (tracker, titres vifs, fonds immobiliers, Fonds actions, Private Equity, etc. ).
 
D’autres lancements ont-ils été programmés ?
Comme nous avons toujours accompagné nos clients dans la définition de leur stratégie d’allocation, la détermination de leur profil de risque et leur sensibilité d’investissement, il nous a semblé judicieux de pousser le curseur un peu plus loin en créant deux fonds avec la société de gestion Gay-Lussac. Baptisés Euodia Dyamique et Euodia Equilibré, ce sont des fonds de fonds en architecture ouverte qui permettront à nos clients d’investir au travers de nos convictions sur les marchés. Une sorte de contrat Internet avec une gestion sous mandat en somme. Pour commencer, ces deux fonds seront disponibles chez Spirica et Swiss Life. Nous l’ouvrirons ensuite aux autres assureurs de la place.
 
Ces lancements sont-ils le résultat d’une demande de vos clients ?
Oui et non. Depuis une dizaine d’années, les clients nous interrogent sur notre positionnement basé uniquement sur un modèle d’architecture ouverte. Seulement, n’étant pas une société de gestion, nous n’avions pas vocation à lancer de fonds. Et puisque notre ADN consiste à rechercher le meilleur chez les autres, notre réflexion sur ce sujet a pris du temps. Jusqu’au moment où nous avons réalisé qu’en termes de suivi, d’arbitrage et de reporting, il était plus simple de créer nos propres fonds avec l’aide de Gay-Lussac Gestion. Pour ce qui concerne le contrat d’assurance-vie, la logique est différente. Nous ne voulions pas mettre fin à nos rapports avec les assureurs avec qui nous avons toujours bien travaillé jusque-là. Seulement, il aurait été dommage de ne pas profiter de notre expertise Internet pour lancer un contrat. D’autant que celui-ci n’est pas forcément destiné à nos clients. Nous le concevons plutôt comme un produit d’appel sur un marché qui a de la profondeur.
 
Entre l’éclatement de la guerre en Ukraine et le retour de l’inflation, avez-vous ressenti un changement dans la perception du risque chez vos clients ?
Le profil de risque n’a que peu évolué chez nos clients. Désormais, les livrets avoisinent tous quasiment les 3 %. Ce qui signifie que personne n’acceptera de rendement inférieur. Et c’est peut-être surtout là que se trouve le changement le plus notable. Reste qu’avec une inflation à 6 %, nos clients comprennent qu’ils ne gagneront pas d’argent grâce à ce type de rémunération. Ils sont donc très attentifs aux solutions que nous pouvons leur proposer au travers du crowdfunding et des SCPI.

 

"Il nous a semblé judicieux de pousser le curseur un peu plus loin en créant deux fonds avec la société de gestion Gay-Lussac"

Sur la partie cotée, ils comprennent aussi que le risque maîtrisé est davantage d’actualité qu’il ne l’était auparavant. Autrement dit, des fonds dynamiques et équilibrés tels que nous les proposons sont tout à fait pertinents pour continuer à investir. Grâce à eux, il est en effet possible d’avoir accès à des positions plus tactiques que celles que nous permettaient certains contrats jusque-là. Au travers de nos nouveaux supports d’investissement, nos clients vont disposer d’une unité de compte permettant une meilleure réactivité face au marché tout en composant son propre cocktail de risque.
 
Le sujet de la retraite est-il important pour vos clients ?
Que ce soit en rente ou en capital, la constitution d’une retraite reste l’objectif principal de nos clients. Nous avons d’ailleurs prévu de redynamiser notre site PER.fr. Et nous songeons aussi à lancer notre propre contrat PER. 
 
Propos recueillis par Gilles Petit

Vient de paraître

Autopromo site Module Guide Immo 300

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2023

Prochains rendez-vous

26 mars 2024
Sommet Entreprises & Croissance 
Innover, Investir, Réussir
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »

26 mars 2024
Family Stories 
Le rendez-vous des entreprises familiales
CONFÉRENCES ● COCKTAIL

Voir le site »
18 juin 2024
Sommet du Patrimoine & de la Performance 
La rencontre des leaders de la gestion de patrimoine
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »
 

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

{emailcloak=off}