La cession d’entreprise devrait être l’occasion pour un dirigeant de matérialiser l’effort d’une vie. Pour autant, cession ne rime pas nécessairement avec liquidités et cela est vrai, tout particulièrement lors des opérations de LBO. Les chefs d’entreprise sont parfois confrontés à des difficultés inattendues et, de fait, des déceptions lorsque leur structuration n’a pas été anticipée et que les conditions de leur cession n’ont pas été suffisamment négociées et préparées. Éclairage avec Alison Gueroux, ingénieur patrimonial, et Mehdi Ali-Larbi, directeur général de Family Office Business Services (Fobs).

Le prix d’une transaction est souvent le marqueur d’un processus de cession parfois long et fastidieux. Dès lors, l’évaluation d’une entreprise cristallise tous les débats, pour le meilleur et pour le pire. Explications avec Aude Prulhière, avocat, et Georges Civalleri, associé chez Armand Avocats.

La constitution d’une holding patrimoniale est une solution pertinente pour le chef d’entreprise soucieux d’optimiser la gestion de son patrimoine. Cette société permet en effet d’avoir une vue globale sur l’ensemble de ses actifs et d’en rationaliser la gestion. En outre, elle est un excellent outil d’optimisation fiscale et permet à l’entrepreneur d’aménager de manière judicieuse la transmission de son patrimoine.

La transmission d’entreprise est un sujet complexe qui nécessite une approche transversale et des compétences pointues complémentaires maîtrisées par l’ensemble de l’écosystème du patrimoine. TGS France Avocats accompagne ses clients par une approche sur mesure. C’est ce qu’explique Karine Ricou, avocate associée du cabinet et experte en conseil patrimonial.

La gouvernance revêt une importance capitale lors du processus de transmission d’une entreprise familiale. Conciliant stratégie et pérennité, elle est le garde-fou des valeurs de l’entreprise et elle nécessite d’être bien préparée. C’est ce que nous explique Pierre-Olivier Bernard, associé et fondateur du cabinet Opleo Avocats. 

Si Stéphane de Lassus, associé au sein du cabinet d’avocats Charles Russell Speechlys, apprécie le travail du législateur qui, depuis plusieurs années, propose un environnement juridique plus accommodant au chef d’entreprise, certaines améliorations peuvent encore être apportées.