En 2024, les plus grands gestionnaires d’actifs sont entrés dans la course pour proposer du Bitcoin à leurs clients. BlackRock ou Fidelity offrent désormais un accès à la première des cryptomonnaies, Bitcoin, pour tous les clients américains. En France, les cryptos sont plébiscitées par de plus en plus de Français. L’année à venir s’annonce majeure pour cette classe d’actifs, qui devient incontournable. 

Au-delà de son seul aspect esthétique, l’art représente un domaine d’investissement diversifiant, où la passion se mêle à la performance financière, offrant ainsi des perspectives uniques aux investisseurs avisés. Jean-François Fliti, président du multi-family office Art & Finance, décrypte les spécificités de cette classe d’actifs.

Traditionnellement réservé aux investisseurs institutionnels et aux grandes entreprises, le private equity tend,, au fil du temps, vers une démocratisation totale, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités d'investissement pour un éventail plus large d'acteurs. Cette évolution est le résultat de divers facteurs tels que l'essor des plateformes et des fonds d'investissement spécialisés, ainsi que des changements réglementaires visant à promouvoir l'accessibilité et la transparence dans ce domaine. 

L’allocation d’actifs stratégique est la clé de voûte de l’organisation d’un patrimoine financier. Elle tire ses conclusions d’un travail approfondi avec le client pour aligner le profil de risque du portefeuille en cohérence avec ses objectifs de performance sur un horizon d’investissement déterminé. Se pose alors rapidement la question de l’internationalisation des actifs.